Les plus beaux parcs à visiter à Tokyo

Posted on

Tokyo est la jungle de béton prototypique, avec des centaines de gratte-ciel répartis sur la plaine du Kanto, couvrant plus de 800 miles carrés au total. Alors que d’être ne permet pas l’une jungle réelle nord latitude de Tokyo, la ville est étonnamment luxuriante, grâce à une variété d’espaces verts, petits et grands, à travers son empreinte. Voici les 10 meilleurs parcs à Tokyo (et environs), peu importe le genre de la nature vous échapper envie AVONS.

Jardin national Shinjuku Gyoen

Explorer Shinjuku, se promener dans Kabukicho ou trinquant au sommet du Park Hyatt Tokyo dans votre « Lost in Translation » moment, il peut être difficile d’imaginer que l’un des meilleurs parcs à Tokyo est à quelques pas. Pourtant, jardin national Shinjuku Gyoen est une véritable oasis au coeur de la jungle urbaine, avec plus de 1700 plantes répartis sur 150 acres avec plus de deux siècles d’héritage.

Parc Ueno

Situé dans le nord-est de Tokyo à deux pas de pierre à la fois ancien temple Senso-ji et ultra-moderne Akihabara « Electric Town », le parc Ueno est l’un des espaces verts les plus populaires de Tokyo. Le parc d’Ueno couvre plus de 5 millions de pieds carrés et abrite non seulement des centaines d’espèces de plantes et de fleurs, mais aussi les cinq étages pagode Kaien-ji. Si vous visitez le parc Ueno sur un trouble ou jour de pluie, ne crains pas: Le Tokyo Metropolitan Art Museum se trouve dans l’enceinte du parc, et complète parfaitement l’expérience en plein air, la pluie et le beau temps.

Koishikawa Korakuen

Quand vous pensez des jardins japonais impeccablement manucurés, vous ne l’ imaginez probablement pas que le centre de Tokyo est l’ endroit où vous pouvez trouver un. Pourtant , Koishikawa Korakuen, situé dans le quartier animé de Bunkyo de Tokyo, est l’ un des plus beaux parcs de Tokyo. Il est aussi l’ un des plus anciens parcs de Tokyo, ayant été construit au 17ème siècle , quand la ville était encore connue sous le nom d’ Edo. Koishikawa Korakuen est un excellent endroit à visiter si vous venez au Japon pour les fleurs de cerisier, mais ne pas arriver trop tôt pour voir la norme somei Yoshino variété en pleine floraison, beaucoup de sakura en Koishikawa Korakuen fin de la floraison.

Parc Yoyogi

Si vous cherchez les meilleurs parcs à Tokyo près de Shibuya mouvementé et les ruelles sauvages de la rue loufoque Takeshita à Harajuku, Yoyogi Park est l’endroit idéal. Cela est particulièrement vrai pendant la saison des cerisiers en fleurs fin Mars ou début Avril, lorsque les Japonais viennent ici avec leurs bâches bleues et des paniers pique – nique pour profiter hanami (visionnement de fleur de cerisier). Il est également possible de voir les filles emblématiques Harajuku dans le parc Yoyogi si vous venez le dimanche. Sinon, venez pendant la semaine si si le repos et la détente sont votre priorité.

Palais impérial de Tokyo

« Tokyo » signifie « capitale de l’Est » en japonais. De façon surprenante, la capitale impériale du Japon est non seulement situé à Tokyo, mais juste au milieu des gratte-ciel du quartier Maranouchi, juste à l’ouest de la gare de Tokyo. L’un des meilleurs parcs de Tokyo siège également aux motifs du Palais impérial (les jardins Est sont ouverts au public pour la tournée). Juste au nord de l’Imperial Palace est l’endroit où vous trouverez Chidorigafuchi, un fossé qui est l’un des meilleurs spots de Tokyo pour regarder la fleur de cerisier.

jardins Hamarikyu

À première vue, la chose la plus sauvage au sujet du quartier de Ginza à Tokyo est l’étiquette de prix sur les quelques – uns des fruits vendus dans ses magasins. Cantaloups en particulier semblent vendre pour beaucoup, souvent pour des centaines de dollars par pièce! Cependant, aussi belle que les enseignes au néon et des bars de sushi chic de Ginza sont, la qualité rajeunissant d’une promenade dans les jardins Hamarikyu ne peut nier. Une fois que vous promenez autour du périmètre de ce parc compact, qui s’avance dans la baie de Tokyo, visiter la maison de thé situé en son centre pour une tasse fumante de matcha thé vert.

Todoroki Valley

Pensez-vous ne pouvez pas trouver un endroit vraiment sauvage dans les limites de la ville de Tokyo? Situé dans le quartier de Setagaya, qui est presque à la maison pour Gotoku-ji « chat faisant signe » temple, Todoroki Valley (parfois connu sous le nom Todoroki Gorge) ne certainement pas se sentir comme il est à 30 minutes de la plus grande ville du monde. Malgré la distance, il se sent, Todoroki Valley ne prend environ 30 minutes pour marcher à travers, même si vous visitez Temple atmosphérique Fudo.

Mont Takao

Si vous voulez une évasion encore plus sauvage du centre de Tokyo, Voyage plus à l’ ouest en dehors de la ville et le mont Takao Ascend. Autant l’ un des meilleurs parcs à Tokyo en tant que destination de randonnée bonafide dans son propre droit, le mont Takao a longtemps été la destination de choix où souligné tokyoïtes aller se détendre. Montez la montagne du téléphérique Takao jusqu’à la plate – forme d’observation (qui abrite également un parc de singe) ou enfilez vos chaussures de randonnée et gravir à pied. Après avoir exploré le reste du sommet de la montagne, où vous pourrez visiter Yakuo-dans le temple, redescendre vers le bas et une visite de plusieurs onsen sources chaudes avant de prendre l’arrière du train dans le centre de Tokyo.

Shiba Park

Tokyo Tower est un repère de polarisation. Bien que les concepteurs avaient de bonnes intentions en essayant de déguiser une tour de télécommunications comme un hommage à la Tour Eiffel, beaucoup de gens (surtout japonais) trouver collante. Tout ce que vous pensez de la Tour, cependant, il est difficile de nier le charme de Shibakoen, le parc qui se trouve à la base de ce. Shiba Park est particulièrement beau au printemps, lorsque les fleurs de cerisier roses et blanches encadrent parfaitement la tour de la plupart ne importe quel angle.

Meiji Jingu Gaien

À l’époque des derniers Jeux olympiques de Tokyo, en 1964, Meiji Jingu Gaien était à la maison du stade olympique emblématique, qui a malheureusement été démoli depuis. Ce sont les mauvaises nouvelles. La bonne nouvelle? En plus du fait que des dizaines de complexes sportifs existent encore ici, Meiji Jingu Gaien abrite quelques-uns des plus luxuriantes superficie de Tokyo. Le point culminant de c’est la soi-disant « Ginkgo Avenue » est la saison d’automne à la fin Novembre et début Décembre, ce qui se traduit par une couleur dorée brillante, à la fois sur les arbres imposants et les feuilles qui tapissent les chemins que vous marchez sur.